Les 5 niveaux de danger des crues


Pour les alertes en cas de crue, l’OFEV distingue cinq niveaux de danger prévus par l’Ordonnance sur l’alerte et l’alarme. Chacun d’eux renseigne sur l’intensité de l’événement, les conséquences possibles et les comportements à adopter.

Les alertes de niveaux 4 et 5 peuvent être déclarées comme devant faire l'objet d'une diffusion. Elles sont alors diffusées sur les chaînes de radio et de télévision au bénéfice d'une concession.

Signification des niveaux de danger:

 
 
 
 
 

Définition des niveaux de danger pour les cours d'eau et les lacs

Pour les cours d'eau:

Les seuils de danger qui délimitent les niveaux de danger sont déterminés selon les connaissances du comportement du cours d'eau (niveau à partir duquel le cours d'eau sort de son lit, où l'on observe les premiers dégâts). Ces seuils correspondent environ à des débits de temps de retour de 2, 10, 30 et 100 ans. C'est-à-dire des débits mesurés en moyenne une fois tous les 2, 10, 30 ou 100 ans.

  • Le premier niveau de danger (vert) correspond donc environ à des débits inférieurs à ceux survenant en moyenne une fois tous les 2 ans.
  • Le deuxième niveau de danger (jaune) correspond environ à des débits survenant en moyenne une fois en 2 à 10 ans.
  • Le troisième niveau de danger (orange) correspond environ à des débits survenant en moyenne une fois en 10 à 30 ans.
  • Le quatrième niveau de danger (rouge) correspond environ à des débits survenant en moyenne une fois en 30 à 100 ans.
  • Le cinquième niveau de danger (rouge foncé) correspond environ à des débits survenant au maximum une fois en 100 ans.

 

Aux stations pour lesquelles une certaine expérience du danger que représentent les crues est présente, les seuils sont adaptés ponctuellement dans un accord entre Confédération et Cantons. Pour les autres stations, celles avec des petits bassins-versants entre autres, ces seuils sont basés sur la période de récurrence des crues HQ2, HQ10, HQ30 arrondis et sont mis à jours tous les cinq ans environ.

Exemple:

Il se peut que les seuils de danger et les seuils statistiques soient différents, comme dans l'exemple ci-dessous:

Temps de retour Seuil statistique  Seuil arronds Seuils adaptés
 HQ2 572 570 590
 HQ10 819 820 880
 HQ30 943 950 1050
 HQ100 1065 1100 1250
 

 

 

 

Pour les lacs:

Il n'existe pas de statistique sur les crues. Les seuils de déclenchement des alertes sont définis d'une façon différente. La plage entre la cote d'étiage et la limite de crue est divisée en trois plages égales correspondant aux niveaux de danger 1, 2 et 3. La limite de crue marque le passage entre le niveau de danger 3 et le niveau de danger 4, lequel va jusqu'à la limite de crue + 25 cm. Si le niveau du lac dépasse la limite de crue + 25 cm, on atteint le niveau de danger 5. Pour les lacs aussi, si une certaine expérience du danger que représentent les crues est présente, les seuils sont adaptés en accord avec le canton.